03/02 – 12h30 : Le rebond se réduit suite à la publication des PMI

Le CAC 40 continue à évoluer au-dessus de son niveau de la veille depuis ce matin, même si le rebond s’amenuise à la mi-journée ! Les investisseurs applaudissent les avancées en matière de plan de relance aux Etats-Unis alors que…

03/02 - 12h30 : Le rebond se réduit suite à la publication des PMI

Source

0
(0)

Le CAC 40 continue à évoluer au-dessus de son niveau de la veille depuis ce matin, même si le rebond s’amenuise à la mi-journée !

Les investisseurs applaudissent les avancées en matière de plan de relance aux Etats-Unis alors que le Sénat a lancé les débats en vue d’une résolution budgétaire pour l’année fiscale 2021. Résolution qui constituerait une première étape vers un vote de réconciliation budgétaire qui permettait de démocrates de faire voter le plan de relance de 1 900 milliards de dollars avec une majorité simple et non avec un seuil minimum à 60 voix.

Le fait que Janet Yellen, la secrétaire au Trésor ai demandé aux différentes autorités de régulation des marchés financiers de traiter le problème des récentes ruées spéculatives sur les marchés rassure également les investisseurs alors que GameStop perd 60% en AMC 40%. Janet Yellen qui devrait rencontrer les responsables de la Security & Exchange Commission, de la FED et de la Commodity Futures Trade Commission cette semaine.

Les indices PMI font état de leur côté d’un recul de l’activité au mois de Janvier même s’ils ressortent pour la plupart légèrement plus élevés que les attentes des économistes. En zone euro, le PMI Composite tombe à 47.5 points de janvier là où le PMI Composite de la France recule de son côté à 47.7 points. En France, le PMI des services passe de 49.1 points en décembre à 47.3 points sur le premier mois de l’année. En Allemagne, le PMI Composite recule à 50.8 points.

On notera en revanche que l’Italie voit son activité service rebondir, celle-ci passe de 39.7 points en Décembre à 44,7 points en janvier. L’Italie où Mario Draghi, l’ancien Président de la BCE a été convoqué par le président de la République ce matin. Ce dernier devrait lui demander de tenter de former un gouvernement d’union nationale, nouvelle bien accueillie par les marchés italiens.

Côté valeurs à présent,
Les investisseurs ont tout d’abord pu découvrir hier soir après la clôture de Wall Street les publications de résultats d’Alphabet et Amazon affichant toute deux de belles progressions portées par leurs division Cloud.
Alphabet tout d’abord annonce un chiffre d’affaires record grâce notamment à la publicité en ligne et le cloud. La publicité représentant 81% des 56,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires que la firme a réalisé au quatrième trimestre. Apple annonce tout de même que sa division Cloud a vu son activité plus que doubler depuis deux ans

Amazon annonce de son côté un chiffre d’affaires de 125 milliards de dollars sur le quatrième trimestre de 2020, avec un bénéfice net doublé sur la période. Sur l’année Amazon réalisé un chiffre d’affaires de 386 milliards de dollars pour un bénéfice de 21 milliards d’euros. Jeff Bezos en a d’ailleurs profité pour annoncer hier laisser son poste de directeur général du groupe à Andy Jassy au troisième trimestre 2021. Andy Jassy qui dirige actuellement Amazon Web Services, la division cloud du groupe. Jeff Bezos souhaite en effet se dégager du temps pour se consacrer à ses autres projets, comme ses fondations, Blue Origin sa firme de lancement spatiaux ou encore le Washington Post.

En France,
Publicis annonce dégager un bénéfice net courant de 1.03 milliards d’euros en 2020 contre 1.19 l’année précédente. L’activité du groupe a un peu mieux résisté aux Etats-Unis qu’en France, et le groupe reste confiant pour 2021 grâce à une bonne gestion des coûts. Publicis anticipe notamment une progression pouvant aller jusqu’à 50 points de base de son taux de marge opérationnelle tout en restant très prudent sur ses prévisions de chiffre d’affaires au vu des incertitudes actuelles.

On notera également que parmi les plus fortes hausses sur le CAC 40 à la mi-journée les banques se reprennent et partagent les positions de tête avec Renault et Engie.

0 / 5. 0